Rassemblant les intermédiaires en crédits, l’APIC s’adresse à vous, courtier immobilier. C’est l’une des associations auxquelles il sera possible de s’affilier pour respecter l’obligation prévue par la réforme du courtage immobilier.

L’association APIC, c’est quoi ?

L’association professionnelle des intermédiaires en crédits – APIC est une association déclarée à la préfecture de police de Paris le 24 août 2010. Elle s’est fixée pour objet de défendre les intérêts de ses affiliés et de participer à la sécurisation juridique de leur environnement. L’APIC œuvre en particulier pour faire reconnaître l’importance du rôle de l’intermédiaire en crédits pour le futur acquéreur d’un bien immobilier.

L’APIC représente ses membres et défend leurs intérêts auprès des pouvoirs publics, des organismes professionnels et des autorités de contrôle du secteur de l’intermédiation en crédits. Elle assure également l’affiliation officielle des professionnels du secteur et peut, à ce titre, remettre, sous le contrôle des autorités de tutelle, les agréments obligatoires pour l’exercice du métier d’intermédiaire en crédit.

L’action de l’Association Professionnelle des Intermédiaires en Crédits

Représentant environ 60 % du volume de distribution des crédits par des courtiers, elle veille à favoriser la régularité et la qualité de la prestation de service offerte par ses membres en les accompagnant par des formations, des actions de communication et une mise à jour périodique des informations.

L’association organise des actions d’intérêt collectif, à l’instar de sa Convention nationale annuelle, qui a réuni plus de 200 acteurs institutionnels (dont l’ORIAS), techniques, financiers, économiques, médiatiques, etc., intervenant en matière de courtage en prêts.

L’APIC fait évoluer la réglementation

L’APIC participe à l’évolution des lois et règlements qui encadrent le métier de courtier ou de mandataire en crédit immobilier, aussi bien en France que dans l’Union européenne. Elle est représentée dans les différentes commissions et instances :

  • Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR),
  • Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance (ORIAS),
  • Ministères,
  • Comité consultatif du secteur financier,
  • Commission européenne, etc.

L’association apporte ainsi sa contribution aux consultations sur les lois et règlements et à leur application. Elle a notamment participé à la réforme du courtage qui sera applicable dès avril 2022 aux nouveaux courtiers en opérations de banque et services de paiements et à leurs mandataires et, à partir de 2023, aux acteurs déjà opérant. Bruno Rouleau, président de l’APIC, a précisé, dans une interview accordée à « made in courtage », que son association postulera pour obtenir l’agrément.

Justin Pageaud

À propos de Justin Pageaud

Responsable Webmarketing